Assises du Gers : un braquage et plusieurs viols


16 May
16May

Les dossiers concernent essentiellement des affaires de mœurs : en l’occurrence des affaires de viols et agressions sexuelles au sein de la sphère familiale. D’ailleurs l’un de ces dossiers lourds, qui a alourdi d’emblée l’atmosphère de la salle d’audience, ce lundi après-midi de cette session d’assises : Vincent, né voilà 24 ans à Auch, aurait abusé de sa jeune sœur durant une longue période (plus de 3 ans). Autant dire que ce procès se déroule à huis clos. Me Sandra Vazquez et Nadège Beauvais, du barreau d’Auch, assurent les intérêts des parties civiles ; Me Isabelle Harraburu et François Roujou de Boubée, d’Auch également, auront la délicate mission de la défense. Ce procès devrait connaître son aboutissement ce mardi en soirée.

Du 15 au 17mai, autre affaire de viol, cette fois-ci sur mineur par ascendant. Faits commis à Agen et Layrac en 1997 et 1998.

Les 27 et 28 mai, c'est un viol incestueux qui sera examiné par la cour d'assises. Des faits qui se sont produits entre 2014 et 2018 à Auch. L’Auscitain Me Eric Mathias servira les intérêts des victimes.

Le dernier dossier, le 29 mai, aura pour objet d’évoquer une tentative de meurtre dont la paternité est attribuée à un ressortissant suisse.


https://www.ladepeche.fr/2019/05/13/assises-du-gers-un-braquage-et-plusieurs-viols,8197621.php

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.